logo Council of Europe
Réseau parlementaire pour le droit des femmes de vivre sans violence
Violence à l’égard des femmes dans les sphères publique et privée et autres actualités | Mars 2021
English version
Éditorial
« En cette Journée internationale de la tolérance zéro à l'égard des mutilations génitales féminines, j'appelle tous les dirigeants et dirigeantes politiques à prendre des mesures pour mettre fin aux mutilations génitales féminines. Les mutilations génitales féminines causent de graves préjudices physiques et mentaux et constituent une violation des droits humains les plus fondamentaux des femmes et des filles ».

Déclaration de Mme Zita Gurmai (Hongrie, SOC), Rapporteure générale sur la violence à l’égard des femmes et coordinatrice du Réseau, à l'occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l'égard des mutilations génitales féminines. Lisez l'intégralité du fil de discussion ici (en anglais).
Événements à venir
15 mars - Evènement en marge de la CSW65 - Violence à l’égard des femmes dans les sphères publique et privée : l’évaluer pour y mettre fin  
Le 15 mars, la sous-commission sur l'égalité de genre et le Réseau parlementaire pour le droit des femmes de vivre sans violence seront associés à la Suisse pour un événement en marge de la 65e session de la Commission de la condition de la femme, l'organe des Nations unies dédié à la promotion de l'égalité des genres et à l'autonomisation des femmes.  

Le thème de cet événement en ligne est « La violence à l’égard des femmes dans les sphères publique et privée : l’évaluer pour y mettre fin ». L'accent sera mis sur l'importance de la collecte de données et de la recherche dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes. Après des remarques introductives par la Rapporteure générale de l'APCE sur la violence à l'égard des femmes et le chef du Département fédéral suisse de l'Intérieur, un panel de ministres et de représentant·e·s de haut niveau discutera des défis et partagera les bonnes pratiques en matière de collecte de données relatives à la violence à l'égard des femmes. Petra Bayr, Présidente de la commission sur l'égalité et la non-discrimination, animera l'événement.

Un streaming en direct sera disponible sur la page Facebook du Réseau parlementaire pour le droit des femmes de vivre sans violence

15 mars 2021, 16:30-17:45 (HNEC)
Les membres de l'Assemblée doivent s'inscrire pour participer à l'événement et recevront un lien KUDO pour se joindre à la réunion à distance. Veuillez contacter asega@coe.int avant le 10 mars.
Lien vers l'inscription publique.
Événements récents
10 novembre - webinaire sur la violence à l’égard des femmes dans le sport 
Le webinaire du Réseau sur le thème « Prévenir et combattre la violence contre les femmes dans le sport » a eu lieu le 10 novembre 2020 dans le cadre de la préparation d'un rapport de M. Killion Munyama (PPE, membre du Réseau pour la Pologne) sur « Pour des règles du jeu équitables – mettre fin à la discrimination à l’égard des femmes dans le monde du sport ». Le webinaire a constitué une importante plateforme de discussion pour sensibiliser à la question de la violence à l’égard des femmes dans le sport. Les membres du Réseau ainsi que la Commission sur l'égalité et la non-discrimination ont pu prendre la parole pour poser des questions, remercier les intervenant·e·s et faire des propositions pour progresser. Des questions ont également été posées par le public suite à la diffusion en direct de l'événement sur Facebook.

  • L'enregistrement vidéo est disponible sur la chaîne YouTube de l'APCE en anglais et en français
 


14 décembre - réunion en ligne du Réseau
La réunion en ligne du Réseau s'est tenue le 14 décembre 2020 et a comporté une déclaration de la Rapporteure générale sur la violence à l’égard des femmes, une présentation du Forum Génération Egalité 2021, un échange entre pairs sur les applications pratiques du Manuel révisé à l'usage des parlementaires sur la Convention d'Istanbul, ainsi qu'une audition sur les bonnes pratiques mises en œuvre lors de la deuxième vague du Covid-19 pour lutter contre la violence à l'égard des femmes.

Tout en faisant le point sur la situation actuelle concernant la Convention d'Istanbul et l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, qualifiée par ONU Femmes de "pandémie fantôme", la réunion a permis à plusieurs membres du Réseau de partager leurs expériences quant à leur rôle concret dans la garantie et la promotion du processus de mise en œuvre et de suivi de la Convention d'Istanbul au niveau national. Des exemples de travaux parlementaires (en France, Albanie, Islande et à Monaco) relatifs à l'application d'articles spécifiques de la convention ont été donnés, ainsi que des moyens pratiques pour renforcer l'implication des parlementaires dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes.

 
25 novembre - 10 décembre
Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et 16 jours d'activisme   

Lors de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des 16 jours d'activisme contre la violence fondée sur le genre, les membres du Réseau ont activement montré leur engagement à mettre fin à la violence à l'égard des femmes.

Le thème de cette année, « Orangez le monde : Financez, intervenez, prévenez, collectez ! », a été repris dans plusieurs activités en ligne et à Strasbourg, ainsi que dans les parlements d'Autriche, de Monaco et de Grèce. Un album photo est disponible sur la page Facebook du Réseau.

Des déclarations ont été émises par Petra Bayr (Autriche, SOC), Présidente de la Commission sur l'égalité et la non-discrimination et Evelyn Regner, Présidente de la Commission des droits des femmes et de l'égalité des genres du Parlement européen (FEMM), et par Zita Gurmai (Hongrie, SOC), Rapporteure générale sur la violence à l'égard des femmes, avec le Président de l'APCE, Rik Daems, soulignant l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la violence à l'égard des femmes et la nécessité de progresser dans la lutte contre ce fléau. Lisez les déclarations ici et ici.

Sur les réseaux sociaux, les parlementaires ont fait part de leur engagement dans la lutte contre la violence fondée sur le genre à travers une série de « cartes postales » diffusées sur Twitter et Facebook, comprenant des citations de la Convention d'Istanbul et montrant le soutien des parlementaires et d’invité·e·s d'honneur, dont la Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe, Marija Pejčinović Burić, le Président de l'APCE, Rik Daems, ainsi que la Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatović, et d'autres. Toutes les cartes postales sont disponibles sur la page Facebook du Réseau.

 
Publications
  • Consultez notre dernière publication - une brochure sur les objectifs et les activités du Réseau parlementaire pour le droit des femmes de vivre sans violence, comprenant les dernières thématiques abordées par les membres du Réseau lors de récentes auditions et webinaires. N'hésitez pas à l'utiliser et à faire connaître le Réseau ! 
  • La version révisée du Manuel pour les parlementaires sur la Convention d'Istanbul est désormais disponible en néerlandais. Le Manuel est un important outil pratique pour les parlementaires dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes en renforçant leurs capacités en matière de mise en œuvre et de suivi de la Convention d'Istanbul au niveau national. Le Manuel est également disponible en anglais, français, allemand, italien et russe sur le site web du Réseau.
  • Si le Manuel n'existe pas encore dans votre langue, nous sommes ouverts aux propositions de traduction et pouvons vous aider à gérer la publication. Notre objectif est de permettre à cet outil pratique indispensable d'être largement utilisé en Europe et au-delà. Veuillez contacter asega@coe.int pour tout renseignement.
 
La Convention d'Istanbul
  • Le Groupe d'experts du Conseil de l'Europe sur l'action contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) a publié ses premiers rapports d'évaluation de référence sur la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul pour l’Andorre, l'Espagne et Malte.  
 

  • La Conférence des OING du Conseil de l'Europe a adopté une Recommandation en faveur de la Convention d'Istanbul, réaffirmant leur engagement envers les objectifs de la convention et appelant les Etats membres du Conseil de l'Europe et l'Union européenne à la ratifier.
  • Le Parlement européen a tenu deux débats en plénière sur les droits des femmes le 25 novembre 2020, avec la participation de la Commissaire Helena Dalli. Parmi les sujets abordés, l'adhésion de l'UE à la Convention d'Istanbul figurait en bonne place à l'ordre du jour. Cette adhésion est dans l'attente d'une décision de la Cour de Justice, qui devrait intervenir au cours du deuxième trimestre 2021. Les parlementaires ont également condamné la décision de la Cour Constitutionnelle polonaise concernant la limitation du droit à l'avortement.
 
Autres actualités
  • Consultez la nouvelle boîte à outils pour les autorités locales et les organisations de la société civile sur la « Participation des jeunes femmes et des filles de groupes défavorisés aux processus de décision politique et publique au niveau local », publiée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe « Soutenir la transparence, l'inclusion et l'intégrité de la pratique électorale en Ukraine ».
  • L'Institut européen pour l'égalité entre les hommes et les femmes a publié un rapport (en anglais) sur la violence exercée par le partenaire intime et l'intervention de témoins. La vidéo de la conférence sur l'indice d'égalité entre les sexes 2020 est également disponible en ligne (en anglais). 
 
Suivez le Réseau sur Facebook et Twitter.

Conseil de l'Europe, Avenue de l'Europe F-67075 Strasbourg Cedex
Tel. +33 (0)3 88 41 20 00
Réseau parlementaire pour le droit des femmes de vivre sans violence
logo Council of Europe